Les conseils du docteur Dukan avant, pendant et après la grossesse

Les conseils du docteur Dukan avant, pendant et après la grossesse, article Babybook


Il y a bien longtemps que l'on ne conseille plus à une femme enceinte de «manger pour deux». Fini le temps où les mamans s'enrobaient à vue d'oeil, la mesure en toute chose est aujourd'hui recommandée. Mais elle s'acquiert avant tout par une bonne connaissance de soi - de son IMC (indice de masse corporelle) et par l'application de quelques règles de base.


  Calcul de l'IMC
Babybook, magazine de la famille SuisseIl se calcule simplement en divisant la taille en centimètres par le poids au carré. Par exemple, si l'IMC d'une femme se situe entre 18,5 et 25, on peut dire qu'elle a un poids normal. Mais plus il augmente, plus la femme est en surpoids. C'est le cas avec un IMC entre 25 et 30. Si ce dernier se trouve entre 30 et 35, lafemme est considérée comme obèse. Au-delà de 35, elle présente une obésité sévère. Et au-dessus de 40, une obésité morbide. Pour le calculer facilement, allez sur www.regimedukan.com (hors période de grossesse)

Principes de base:
quatre phases incontournables

  • La première phase, celle du démarrage, consiste à ne manger que des protéines pures durant trois à cinq jours.
  • La deuxième, celle où l'on perd 1 kg par semaine en moyenne, requiert d'alterner une journée de protéines pures avec une journée de protéines + légumes.
  • La troisième, celle de la consolidation, qui dure dix jours par kilo perdu, réintroduit les sept familles d'aliments et deux repas «de gala».
  • La quatrième, essentielle, est celle de la stabilisation, durant laquelle on ne mange que des protéines le jeudi, trois cuillerées à soupe chaque jour, et pendant laquelle on se bouge!
Autres fondements de la méthode Dukan
  • 100 aliments naturels: 72 protéines + 28 légumes À VOLONTÉ.
  • L'absence de faim liée à la non-limitation des quantités.
  • Le juste poids de chacun, rendu personnel par ses onze paramètres de calcul et d'ajustement fin (poids, taille, âge, sexe, historique, poids maximal, poids minimal, poids souhaité, ossature, hérédité, grossesse).
  • Le son d'avoine, le 101e aliment et pilier fondateur du régime Dukan, pour son action quasi médicinale d'allègement du bol alimentaire. En clair, consommer du son d'avoine réduit la valeur des calories absorbées.
  • L'activité physique, prescrite «comme» sur ordonnance, l'APPSO, structurée, simple, calibrée pour chacune des quatre phases du plan. Soit vingt minutes d'exercices en phase d'attaque, trente minutes en phase de croisière, trente minutes en consolidation, vingt minutes en stabilisation. Et soixante minutes en période de stagnation.
  • L'importance absolue et non négociable de la période de stabilisation: c'est d'ailleurs la seule méthode au monde consacrant plus de la moitié de son action (deux phases sur quatre) à la stabilisation du poids obtenu.
  • L'utilisation d'internet pour adapter la méthode, la personnaliser et la faire suivre, au quotidien, au plus grand nombre et partout dans le monde. Pour le docteur Pierre Dukan, le Net constitue d'ailleurs la seule solution possible et d'avenir de lutte contre le surpoids.
Les aliments à éliminer

Nuisibles pour la maman et son enfant, ces aliments n'apportent rien de nécessaire et peuvent se révéler très «grossissants», voire même dangereux en cas de surpoids, de risque de diabète gestationnel et d'hypertension artérielle: les chips, l'alcool, les bonbons et friandises, les pâtes à tartiner chocolatées et avec noisettes, les oléagineux (cacahuètes, noix de cajou, pistaches grillées), la mayonnaise, les charcuteries comme le pâté, les rillettes, le chorizo, les jambons cuits, les viennoiseries, les gâteaux gras et chocolatés, le sucre blanc.


Mon IMC est supérieur à 35, et ma santé est menacée

Avant

L'obésité augmentant les risques d'infertilité, il vaut mieux suivre un régime amaigrissant. Pourquoi ne pas commencer avec la phase d'attaque de quatre jours, avec laquelle on ne mange que des protéines pures? Ensuite, adoptez la deuxième phase, qui alterne une journée de protéines pures avec une journée de protéines + légumes. L'objectif est d'entamer une grossesse avec un IMC inférieur à 30. Vous passerez ensuite à la troisième phase de consolidation, en attendant votre test de grossesse.

Pendant

Si vous n'avez pas eu le temps de perdre du poids avant la bonne nouvelle, concentrez votre alimentation sur des protéines, des légumes, un fruit par jour, des laitages maigres et une galette de son d'avoine. Le deuxième trimestre, passez au régime de consolidation enrichi, qui comporte deux fruits par jour et des laitages à 20%. Sans oublier les 220 g de féculents cuits par semaine et la cuillerée à soupe d'huile. Vous n'aurez pas droit au repas «gala», mais vous éviterez le jeudi protéiné.

Après

Si vous allaitez, suivez les recommandations du dernier trimestre de votre grossesse. Sinon, gardez la phase d'alternance d'une journée de protéines pures avec une journée de protéines + légumes jusqu'à ce que l'IMC passe en dessous de 30. Ensuite, si vous souhaitez encore maigrir, consultez d'abord votre médecin, et procurez-vous le livre du docteur Pierre Dukan pour suivre le régime jusqu'à la stabilisation.


Mon IMC est entre 30 et 34, je dois vraiment agir

Avant

Il s'agit de suivre le régime recommandé en cas de surpoids élevé et avec lequel vous devez atteindre un IMC de 30. C'est possible, vous verrez.

Pendant

Durant les trois premiers mois, vous pourrez consommer des protéines et des légumes à volonté, des laitages maigres, deux fruits par jour, une galette de son et une cuillerée à café d'huile.

Après

Si vous allaitez, continuez à suivre les recommandations du troisième trimestre. Sinon, trois mois après l'accouchement, alternez une journée de protéines pures avec une journée de protéines pures + légumes et la galette de son d'avoine jusqu'à ce que votre IMC se fixe en dessous de 30.


Mon IMC est entre 28 et 29, je m'y mets!

Avant

Il va falloir entamer un régime, ne serait-ce que pour atteindre un IMC proche de 25. La phase de croisière, qui alterne une journée de protéines pures avec une journée de protéines + légumes et une galette de son d'avoine, est recommandée.

Pendant

Si vous n'avez pas pu agir avant, il est encore temps d'y remédier, notamment durant les trois premiers mois de la grossesse. Le menu sera constitué de protéines, de légumes, de trois fruits, de laitages à 20% et d'une cuillerée à soupe d'huile. Le deuxième trimestre sera celui de la consolidation, mais en plus riche puisqu'il autorise en outre deux portions de féculents de 200 g cuits, un repas «gala» sans alcool, des laitages à 20% et une cuillerée à soupe d'huile. Le dernier trimestre sera le même, avec un repas «gala» de plus.

Après

Si vous avez pris du poids par rapport au troisième mois de grossesse et que vous allaitez, gardez l'alimentation du troisième trimestre. Si vous n'allaitez pas, reprenez la régime d'alternance avec toujours la galette de son d'avoine. Dès que votre IMC atteindra 25, vous pourrez envisager les deux phases suivantes: consolidation et stabilisation.


Mon IMC est entre 26 et 27, j'ai un surpoids qui ne doit pas empirer

Avant

Pourquoi ne pas tenter d'atteindre un IMC en dessous de 25? La phase de croisière, qui alterne une journée de protéines pures avec une journée de protéines + légumes, vous le permettrait, sans que vous vous priviez trop. Une fois cet objectif atteint, il ne restera plus qu'à entamer la phase de consolidation garnie d'un féculent et du fameux jeudi protéiné, jusqu'à ce que le test de grossesse soit positif.

Pendant

Durant le premier trimestre de grossesse, il vous faudra suivre un régime de début de grossesse avec des protéines, des légumes, trois fruits, des laitages à 20%, une cuillerée à soupe d'huile, mais sans repas «gala». Les trois mois qui suivent seront marqués par la phase de consolidation précédente, agrémentée cependant de 220 g de féculents, deux fois par semaine, et d'un repas «gala». Le dernier trimestre sera identique à celui-ci, mais avec deux repas «gala» par semaine.

Après

Si vous avez pris trop de poids et que vous allaitez, gardez le régime du dernier trimestre de grossesse et suivez ces recommandations après la fin de l'allaitement. Si vous n'allaitez pas, alternez un jour de protéines pures avec un jour de protéines + légumes, en gardant le son d'avoine tous les jours. Cette phase vous permettra d'atteindre un IMC en dessous de 25, mais vous ne couperez pas aux phases de consolidation et de stabilisation qui suivent dans tous les cas.


Mon IMC est entre 24 et 25, mon poids est normal, mais je m'inquiète

Avant

Evitez tous les aliments gras, sucrés et trop salés, et ne consommez que les aliments «utiles».

Pendant

Contentez-vous de suivre une phase de consolidation avec des protéines, des légumes, trois fruits par jour, des laitages à 20%, une cuillerée à soupe d'huile et, chanceuse, deux repas «gala» par semaine. Zappez le jeudi protéiné.

Après

Si vous allaitez et que votre poids ne s'est pas envolé, ne changez rien. Une fois l'allaitement terminé, prenez exemple sur la phase précédente (pendant).


Mon IMC est entre 22 et 23, je suis mince, et je tiens à le rester

Pas d'étape avant pour vous, et même pas sûr qu'il vous faille suivre l'étape pendant, surtout si votre prise de poids est normale (12 ou 13 kg en fin de grossesse).

Pendant

Il suffit d'éviter les aliments trop gras, trop sucrés ou salés et l'alcool. Si votre poids augmente trop vite, adoptez simplement une alimentation de consolidation (troisième phase) enrichie et qui comporte des protéines, des légumes, deux à trois fruits par jour, le son d'avoine, des laitages à 20%, une cuillerée à soupe d'huile et deux repas «gala» par semaine. Pas de repas protéines pures du jeudi. Vous pouvez aussi vous contenter d'un seul fruit et d'un seul laitage, sans repas «gala».

Après

Si le poids final n'a pas dépassé les 12 ou 13 kilos et que vous allaitez, pas de conseils particuliers. Si votre prise de poids est bien plus importante, attendez la fin de l'allaitement, et avec votre médecin, retournez à la phase consolidation enrichie. Si vous n'allaitez pas et avez pris trop de poids, alternez durant un mois une journée de protéines pures avec une journée de protéines + légumes. Vous consoliderez ensuite.


Mon IMC est inférieur à 22, je m'habille en taille 14 ans

Pas d'étape avant ni pendant pour vous, car votre cas est assez particulier et ne nécessite pas de conseils particuliers, à moins qu'une fois enceinte, vous ne preniez du poids rapidement. Dans ce cas précis, il est conseillé après l'accouchement de consulter un médecin et, si vous le souhaitez, d'adopter le régime préconisé pour l'IMC 22 à 23.

+ d'infos:
www.regimedukan.com

Vous pouvez réagir à cet article sur notre Forum créé à cet effet et laisser un commentaire.

Source: Magazine Babybook (numéro 4 paru en mai 2011)

Article rédigé par la rédaction de Babybook

www.babybook.ch et www.parentsolo.ch

Réagissez à cet article

Il vous faut tout d'abord vous connecter à votre compte Babybook (en haut à droite du menu)

Si vous n'êtes pas inscrit(e) sur Babybook, vous pouvez créer un compte en quelques clics, et serez immédiatement connecté(e) à votre compte Babybook.

Une fois inscrit(e) et connecté(e), vous pourrez revenir sur cette page afin de réagir à cet article.

Dernières contributions

Postée par mariemov le 14.03.2014 à 21:20:34
merci bcp pour cet article. Voici un autre article à lire sur le sujet: http://www.mescadeaux.ma/preparer-sa-grossesse

Retrouvez tous nos partenaires et services :